RAPPORT TRI-SECULAIRE SUR L'ETAT DE L'UNIVERS (2)

Publié le par Critias

Chapitre préliminaire: l'Empire.


A l'heure où je vous parle, le tout puissant Empereur Shandra Siridar IV règne en maître incontesté sur tout l'Espace Connu.
Craint par ses ennemis, respecté par ses alliés et aimé par le peuple, son pouvoir ne connaît aucune limite.
Il a mis fin aux velléités indépendantistes des Mondes de la Bordure Extérieure, écrasé les émeutes orchestrées par les Megacorps et leurs cellules d'Agitprop, noyé dans le sang les attaques de mercenaires financées par ces mêmes Mégacorps, assassiné les comploteurs qui ourdissaient leurs sinistres desseins jusque dans son propre palais.
Froid, calculateur, cynique, désabusé, il est sans nul doute le meilleur dirigeant que l'Univers et moi même ayons jamais connu.
Sans doute se trouvent-ils quelques moralistes émotifs qui, péchant par excès de sensiblerie se permettent de venir lui reprocher son caractère par trop impitoyable.
J'aimerais encore pouvoir m'indigner avec eux de certaines des méthodes de l'Empereur, mais les millénaires m'ont enseigné que pour des temps durs, il faut des hommes plus durs encore.
De la race des humains de l'Ancienne Terre, comme tous les Empereurs jusqu'à ce jour, sa puissance n'est pas sans susciter une vive inquiétude chez les autres races de l'Univers qui lors de la fondation de l'Empire ont préféré placer des humains sur le trône, et ce en raison de leur espérance de vie, la plus courte de toutes les espèces cosentientes de l'Espace Connu.
Si cela présentait pour elles l'indéniable avantage de leur permettre d'influer plus durablement sur le cours des évènements, elles viennent malheureusement de découvrir que la proximité de la mort rend les hommes plus ambitieux et impitoyables qu'elles ne le seront jamais.


Je vais à présent entamer la description des différentes races peuplant l'Empire.
J'envisagerai tout d'abord le cas des sous espèces issues de l'évolution de la race des hommes de l'Ancienne Terre (et donc non interfécondes entre elles ou avec cette dernière) avant d'attirer votre attention sur le cas des races extraterrestres proprement dites.
 (Cette seconde partie se trouvera dans notre prochain numéro. NDLR)



I LES SOUS ESPECES TERRIENNES.



A) LES FORGEURS.

Quand les Megacorps envoyèrent pour la première fois des mineurs coloniser et exploiter les riches planètes du système d'Alpha Gravis, nul ne pensait que cela allait affecter leur morphologie et leur métabolisme sur le long terme (et ce bien qu'en terme de mutation il y ait eu le précédent de la République Empathique)
En effet, les planètes du système d'Alpha Gravis ont toutes la particularité d'être extrêmement lourdes, ce qui fait que la gravité y est en moyenne six fois plus élevée que sur l'Ancienne Terre.
Par conséquent l'atmosphère y est particulièrement dense et les intempéries extrêmement violentes. (Poser un vaisseau à la surface tient de la gageur, et seuls les immenses cargos miniers des forgeurs peuvent s'y risquer sans crainte)
De ce fait la vie à la surface y est impossible et les forgeurs ont donc dû se réfugier sous la surface, dans d'immenses cités souterraines qui suscitent l'admiration des voyageurs de passage (la mienne entre autre).
En plus de l'inconvénient climatique évident que présente le taux de gravité élevé, les Forgeurs ont été obligés de muter pour s'adapter à leurs nouvelles conditions de vie.
Ainsi l'on a pu observer qu'ils devenaient plus petits, plus forts et plus trapus au fil des générations.
Ils mesurent aujourd'hui approximativement 1m50, pèsent 80 kilos, sont tout en muscles noueux qui leur donnent la force d'un taureau de l'Ancienne Terre, et vivent un peu moins de 500 ans.
Passés maîtres dans l'art de l'extraction minière, les Forgeurs tiennent leur nom de leur principale activité, à savoir la fabrication de vaisseaux, activité lucrative s'il en est car nombreux sont ceux qui font appel à leurs services, du Consortium des Marchands aux Ferrailleurs, en passant même par certaines autres espèces extraterrestres.
Devenus indépendants après la Grande Révolte contre les Mégacorps, leur régime politique est aujourd'hui fondé sur la démocratie, mais une démocratie telle que l'on pouvait en trouver dans certaines cités italiennes de la Renaissance, où les relations de pouvoir sont fondées sur l'appartenance des individus à leur cité natale et à la place qu'ils occupent au sein de la toute puissante Corporation des Forgeurs.
Les Forgeurs sont appréciés dans tout l'Espace Connu pour leur grande sociabilité (encore qu’on leur reproche parfois un certain chauvinisme) et il est de notoriété publique qu'ils entretiennent de très bonnes relations avec les Ferrailleurs.

Commenter cet article