RAPPORT TRI-SECULAIRE SUR L'ETAT DE L'UNIVERS (1)

Publié le par Critias

RAPPORT TRI-SECULAIRE SUR L'ETAT DE L'UNIVERS


Journal Officiel du Sénat Impérial

Hors série numéro 2137: « LES SOUS ESPECES HUMAINES ET AUTRES FACTIONS DE L'ESPACE CONNU » 


Note préliminaire:
Nous avons décidé dans le présent hors série de vous présenter de manière résumée le compte rendu tri séculaire d’ Ismaël, "Haut Conseiller auprès de l'Empereur". 
Tâche ardue s'il en est puisqu'il s'avère délicat de résumer quarante volumes en seize pages.
Nous avons donc choisi de ne publier que les extraits les plus intéressants de son oeuvre.
Nous vous y renvoyons d'ailleurs si d'aventure vous rechercheriez des renseignements complémentaires sur l'une des 460 espèces cosentientes référencées.
Par commodité nous avons choisi de donner les dates en Temps Universel, dont le calendrier commence le jour du Grand Cataclysme, quand la surexploitation de la planète Mars a rendu l'équilibre gravitationnel du système solaire trop précaire pour que la vie sur l'Ancienne Terre soit encore possible.

Bonne lecture à tous !
La Rédaction.



Mon nom est... A bien y réfléchir, mon nom n'a que peu d'importance. Sans doute sera-t-il tombé dans l'oubli, comme bien d'autres choses, au moment où vous lirez ces lignes.
Appelez moi... Appelez moi Ismaël, ainsi que l'aurait dit cet écrivain du temps jadis, sur l'Ancienne Terre.
J'appartiens à la Caste des Immortels, créée il y a de cela bien longtemps pour observer l'évolution de l'Univers et conseiller les puissants grâce à la sagesse que nous confèrent les ans.
Ce rôle nous est toujours dévolu, et il semble être la seule chose immuable dans tout l'Espace Connu., même si je sais pertinemment que tout a une fin.
Si nous sommes effectivement immortels, ce n'est toutefois pas notre chair qui nous assure notre pérennité: notre corps ne vit que les 300 années terriennes standards d'un humain moyen.
Non, seul notre esprit perdure, et seul le Jack neural permet sa transmission intégrale dans un nouveau réceptacle, fraîchement sorti des cuves de clonage de notre Ordre.
Il existe à l'heure actuelle aux quatre coins de l'Espace Connu une copie conforme et numérisée de mon esprit, ainsi que quelques clones de ma personne, ce qui permettrait à l'Ordre de me ramener à la vie dans l'heure si par malchance un accident devait me l'ôter.
Mais laissez moi plutôt vous parler du Jack neural.
Ah ! Le Jack neural ! Apparu vers la fin du 22eme siècle, il n'a cessé de se perfectionner au cours du 23eme pour enfin révolutionner l'approche que l'on avait de la connaissance et de l'information, la mettant à la portée du premier venu.
Initialement prévu pour permettre la connexion instantanée au réseau informatique connu à l'époque sous le nom d' « Internet », il a également contribué à l'évolution et à la transformation totale de ce dernier vers ce que nous appelons aujourd'hui communément le Wyrd. (Je reviendrai ultérieurement sur cette notion).
Prodige de miniaturisation, le Jack neural se présente sous la forme d'une longue pointe effilée reliée directement au corticoïde de l'utilisateur.
Si à l'origine sa mise en place s'avérait particulièrement délicate, elle est aujourd'hui parfaitement maîtrisée et n'est l'affaire que de quelques heures.
Notons ici en aparté que bien que tout le monde puisse utiliser le Jack neural en mode « lecture », consistant à lire les informations du Wyrd, seuls nous, Immortels, modifiés génétiquement pour cette tâche avons le pouvoir de nous en servir en mode « écriture », et de graver directement dans notre mémoire biologique les informations que nous estimons pertinentes.
Mais que l'on ne s'y trompe pas, cet extraordinaire don est aussi un fardeau, et entre autres choses il nous appartient de rendre tous les 300 ans (c'est à dire une vie d'homme), un rapport concernant l'évolution de l'Espace Connu et des diverses races, factions et autres puissances en présence dans l'Univers.
L'histoire passée n'étant d'ordinaire qu'une fable convenue et l'histoire présente un noeud gordien indéliable qu'il appartient de trancher, un tel rapport a pour but, d'une part de clarifier la situation aux yeux des contemporains qui n'ont souvent pas trop d'une vie pour parvenir ne serait-ce qu'à entrevoir la situation dans son ensemble, et d'autre part, et surtout, (et cela je peux le dire par expérience), de permettre aux générations futures de se rappeler des temps passés, surtout si d'aventure il devait se reproduire un Grand Cataclysme tel que celui qui a détruit l'Ancienne Terre.
(Nous en avons un exemple plus récent avec le retour des Exilés, qui ont été passionnés par la lecture des précédents rapports. NDLR)

Mais avant d'entamer ce descriptif, permettez moi de vous faire un bref résumé de la structure politique générale qui chapote tout l'Espace Connu en cette fin de 53eme siècle.

Suite...


Commenter cet article